"> ');

Branding Astral

Slay the Spire

Slay the Spire, le phénomène qui va exploser vos soirées… ou pas ?

Accueil » Blog » Slay the Spire, le phénomène qui va exploser vos soirées… ou pas ?

En 2017, MegaCrit a sorti une petite bombe dans l’univers des jeux vidéo qui a fait trembler les triples A du marché. Inspiré de Monster Slayer, Slay The Spire est arrivé. Un jeu de deckbuilding minimaliste dans le style mais avec une profondeur de jeu folle, notamment grâce à sa mécanique de rogue-like. Succès planétaire, le jeu se voit doté d’un kickstarter pour son portage en jeu de société. 4 millions de dollars plus tard, le jeu arrive enfin dans nos boutiques. Comme d’habitude, nous voilà fin prêt pour nous lancer dans le test du jeu et de vous fournir une critique complète. 

La fiche du jeu

ThèmeFantastique, aventure, jeu vidéo
MécaniquesCoopératif, deckbuilding
NiveauInitié
Nombre de joueurs1 à 4 joueurs
ÉditeurMatagot
Auteur(s)Casey Yano, Anthony Giovannetti, Gary Dworetsky
Illustrateur(s)Bruce Brenneise, Jose David Lanza Cebrian, Anailis Dorta
Slay the Spire
Niveau
Plateaux héros
Cartes événements
Aide de jeu
Deck

Dans ce jeu, vous prenez la tête d’un personnage qui va braver un donjon (une tour en l’occurrence) pour avancer dans votre niveau afin de vaincre un boss, enfin, si vous y parvenez. Si le principe est simple, c’est dans son environnement que Slay the Spire se positionne comme un jeu plutôt initié.

Pour ceux qui ne connaissent pas la licence

Avant toute chose : “Mais qu’est-ce que vous avez fait pendant le confinement ?” 🤣 Parce qu’avec 2 parties à 300 heures de jeux, je peux vous dire que moi ça m’a pas dérangé plus que ça (je rigole bien évidemment). Plus sérieusement, vous avez en face de vous l’un des jeux indé les plus connus au monde. Plus de 2 millions d’exemplaires vendus en 2 ans, une note moyenne à plus de 89 sur Metacritic et à 4 sur 22 000 avis sur le Playstore. Le jeu a tout simplement cassé la baraque à sa sortie. A tel point qu’il était pressenti pour devenir le jeu de l’année. Le tout avec une mécanique et une DA qui reste très abordable.

 Maintenant que l’on a fait l’éloge du jeu vidéo, voyons ce que vaut le portage et donc sa version jeu de plateau. Car la réussite de l’un ne veut absolument pas dire que l’autre est bon. N’est ce pas Dead by Daylight… Comme vous allez le voir, le jeu est plutôt accessible dans ses mécaniques. Pour comprendre, on va tout de même faire le point sur les concepts.

Le système de niveau, l’aventure que vous allez vivre

Un niveau, c’est votre partie. Vous allez commencer du bas du tableau pour arriver en haut et l’objectif sera bête et méchant : “éclater le boss qui est au bout” ! Comme dans la version digitale, vous pouvez choisir votre chemin et celui-ci sera totalement aléatoire à chaque début de partie.

Système de niveau de Slay the Spire
Le niveau avec des événements aléatoire et les combats par personnage

A chaque étape, vous allez avoir un événement. Combat, événement aléatoire, rencontre avec le marchand, bref, vous devrez monter tout en haut en restant en vie.

Les combats contre les monstres, la mécanique majeure

Là aussi, le système est simple. Lorsqu’un combat arrive, vous allez piocher les monstres en fonction de leur puissance (basique ou élite). Dès leur entrée en jeu, ceci auront des effets que vous allez réaliser (notamment des invocations). Vous devrez jeter un dés pour connaître leurs actions exactes sur ce tour et ensuite, la bagarre est lancée en fonction de l’ordre suivant : 

  • Vous piochez 5 cartes dans votre deck
  • Vous les jouer en fonction des points d’actions disponibles et appliquez leur effet
  • Vous jouez le tour du monstre qui réalise les actions sur sa cartes
  • Vous reprenez votre tour jusqu’à ce que les monstres soient vaincus ou que vous ayez perdu
  • Vous défaussez toutes les cartes puis récupérez les bonus des cartes vaincues
Le plateau de votre héros avec son énergie, son armure et ses points de vie

Le système de deckbuilding la base de Slay the Spire

Le principe du jeu tourne autour du deckbuilding. En début de partie, vous allez choisir entre les 4 personnages et récupérer son deck de base. Plus vous allez avancer dans votre partie et plus vous aurez la possibilité de récupérer des cartes (avec des niveaux de puissances). C’est là que tout se joue. Entre les cartes d’attaque, de défense et de pioche, vous devrez créer un deck équilibré qui correspond à votre style de jeu. 

Des effets en pagaille, pour un jeu initié

Avec le descriptif des règles que je vous ai fait, on peut penser que Slay the Spire est un jeu relativement simple. Mais pas vraiment. Car vous allez avoir une multitude de choix à faire au cours du jeu et il faudra bien gérer les effets.

D’abord avec les cartes et votre deck, mais aussi lors des combats. Vous aurez des notions de vulnérabilité, de renforcement et bien d’autres possibilités. Le tout se gère avec des jetons. Bref, vous allez voir que le jeu n’est pas avare en iconographie. Rien d’insurmontable mais c’est pas le Uno non plus 😅.

Quelques exemples d’icônes que vous allez retrouver

Le choix de votre personnage, un changement majeur ?

Comme dans le jeu vidéo, vous allez choisir l’un des 4 personnages du jeu pour vous lancer dans l’ascension qui vous attend. Ce qui est intéressant ici, c’est que vous aurez alors 4 styles de jeu asymétriques. Vous allez donc faire un choix qui va changer toute votre partie et vous aurez, à coup sûr, des préférences lorsque vous les aurez testé : 

  • Le soldat de fer : un combattant qui a vendu son âme pour maîtriser les énergies. Il jouera plus sur la force brut
  • Le défectueux : Un ancien robot de combat qui a développé sa conscience. Il canalise des orbes pour les utiliser au meilleur moment lors des combats
  • La silencieuse : Une chasseresse des terres brumeuses. Elle se sert de ses dagues et de poisons pour vaincre ses adversaires
  • La gardienne : Maîtresse des positions divines qu’elle utilise lors des combats pour générer des effets spécifiques.
Héros Slay the Spire
Dans l’ordre, le soldat de fer, la silencieuse, le défectueux et la gardienne

Une partie à 1, à 2, à 3 ou à 4 ?

Slay the spire se joue en solo ou en équipe avec une augmentation du temps de jeu. Sur le papier, c’est plutôt cool de pouvoir avancer ensemble. Mais en pratique, cela créé plutôt de la confusion. D’abord parce que pour pouvoir limiter le temps de jeu, vous allez devoir jouer en simultané (sinon, c’est clairement trop long). Ensuite parce que les ennemis fonctionnent avec des multiplicateurs sur leurs statistiques en fonction du nombre de joueurs. Ce n’est pas un problème en soit mais à 4 les boss deviennent des sacs à PV et les combats sont infinis. 

Pour moi, le jeu se fait parfaitement surtout à 1 et 2. A 3 ça passe mais à 4 je ne suis vraiment pas fan.

Une rejouabilité énorme

Personnages différents, niveau qui change, deckbuilding, boss différents,… concrètement, si vous aimez la mécanique, vous pouvez relancer des parties à l’infini sans jamais jouer la même mission.

Sur le point du portage, Slay the Spire réussit l’exploit d’être d’une fidélité hors norme à tous les niveaux. On revit clairement l’expérience du jeu et le tout avec une fluidité exceptionnelle. Ce qui n’est pas une mince affaire tant les portages ont mauvaise presse dans l’univers des jeux de société.

Malheureusement, le jeu a aussi les défauts de ses qualités. Vous n’aurez ici aucune innovation, aucun contenu dédié. Les cartes sont les mêmes, les personnages et monstres sont identiques. Rien ne change et au prix du jeu, les connaisseurs peuvent être frustrés.

Pour le moment, Slay the Spire ne dispose d’aucune extension. Mais avec l’annonce de Slay the Spire 2, on espère voir arriver quelques éléments complémentaires, voir un jeu à part entière.

Notre avis sur Slay the Spire

13

Slay the Spire est un jeu qui ne plaira pas à tout le monde et c’est assez compréhensible, il n’est pas tout public (et plutôt orienté fan service). D’un côté le jeu fait revivre l’expérience du jeu vidéo à merveille. Le portage est une réussite et les mécaniques fonctionnent à merveille. Et en même temps, on se retrouve face à un jeu qui ne bouge pas d’un iota et c’est frustrant. Car à plus de 100€ la version jeu de société, on est en droit de vouloir vivre une autre expérience. A ce titre notre notation va vous paraître soit très bonne soit très dure. A vous de savoir si vous considérez cela comme acceptable. Pour la partie purement jeu, tout est très bien maîtrisé et m’a donné envie d’y retourner… Ce que je vais faire de ce pas 😉

Les + du jeu

  • Le portage fidèle à tous les niveaux
  • Les mécaniques de jeu qui fonctionnent parfaitement
  • L’univers de Slay the Spire que j’ai aimé

Les – du jeu

  • A 4 le jeu devient long et brouillon
  • Pas de contenu premium pour la version boardgame

Les ressources à télécharger pour Slay the Spire

Retrouver ici les ressources pour le jeu. Cela pourra vous donner une idée de ce à quoi vous attendre avant de l’acheter.

Commander Slay the Spire

Si vous avez aimé notre test et que vous souhaitez commander ce jeu, vous pouvez passer par nos liens affiliés afin de nous soutenir. Une petite commission nous sera reversée sur chaque vente.

Vous avez aimé ce contenu ?
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez notre sélection des meilleurs jeux de société 2024... Pour l'instant ! 🤩